Home / Accueil

Lieu historique national du Canada St. Lawrence Hall

157, rue King est, Toronto, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1967/10/23

Vue générale de St. Lawrence Hall, qui montre le très bel ouvrage de maçonnerie.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada.
Vue générale
Vue en angle du St. Lawrence Hall, montrant les façades donnant sur les rues, 1996.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1996.
Vue générale
Vue détaillée de St. Lawrence Hall, qui montre les caractéristiques de l’édifice qui contribuent au style à l’italienne.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada.
Vue détaillée

Autre nom(s)

Lieu historique national du Canada St. Lawrence Hall
St. Lawrence Hall
St. Lawrence Hall

Liens et documents

Date(s) de construction

1850/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2007/06/07

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada St. Lawrence Hall, élégant édifice public de trois étages et demi, a été construit au milieu du XIXe siècle dans le centre-ville de Toronto, à l’angle sud-ouest de l’intersection des rues King et Jarvis. Ses proportions classiques, sa belle maçonnerie en pierre, le faîte de son toit orné et sa coupole en dôme sont tout à fait remarquables au cœur du paysage urbain du quartier. La désignation concerne l’édifice St. Lawrence Hall, indépendant du St. Lawrence Market, à l’arrière.

Valeur patrimoniale

Le St. Lawrence Hall a été désigné lieu historique national en 1967 du fait:
- que ce lieu de style renaissance a été pendant de nombreuses années le principal centre culturel et social de Toronto;
- qu’il se classe parmi les plus beaux édifices publics canadiens du XIXe siècle;
- qu’il a été un lieu de rassemblement du mouvement abolitionniste.

Le St. Lawrence Hall a été construit par la ville de Toronto en 1850. Conçu par l’architecte William Thomas dans le style à l’italienne, il offrait à l’élite torontoise du XIXe siècle un élégant lieu de rassemblement. Le rez-de-chaussée a été conçu à des fins d’espace commercial, le deuxième étage, pour des bureaux. Quant au troisième étage, il abrite une salle de réunion de 1000 places assises. L’édifice était un lieu culturel important où étaient organisés des conférences, des concerts, des bals et des réceptions auxquels participaient les notables de la ville. Plusieurs réunions importantes en faveur de l’abolition y ont également été organisées à l’époque où le Canada accueillait des milliers de réfugiés du chemin de fer clandestin qui fuyaient l’esclavage américain. Le St. Lawrence Hall, qui a été restauré en 1967, est redevenu un centre culturel actif.

Sources : Procès-verbaux de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada d’octobre 1967, de juin 1968, et de décembre 1998.

Éléments caractéristiques

Voici les principales caractéristiques qui contribuent à la valeur patrimoniale de ce lieu :
- son emplacement dans la vieille ville de Toronto;
- son emplacement près du trottoir sur les côtés nord et est, et du marché public au sud;
- les caractéristiques de l’édifice qui contribuent au style à l’italienne, notamment sa masse compacte comprenant un pavillon central de quatre étages, surmonté d’une coupole et flanqué d’ailes de trois étages et demi, sous un toit à la Mansart en retrait; une façade élaborée à 15 ouvertures, avec un frontispice principal qui comprend une entrée principale composée d’un portail triple voûté en maçonnerie cannelée au rez-de-chaussée, de grandes colonnes engagées cannelées qui se dressent jusqu’aux deuxième et troisième étages pour soutenir une corniche décorée et un fronton; les divisions verticales tripartites de l’édifice marqué par une assise de ceinture décorée qui sépare le rez-de-chaussée des étages supérieurs, une corniche décorée sur la ligne de toit du troisième étage et une autre sur la ligne de toit du quatrième étage du pavillon central, l’utilisation de fenêtres différentes à chaque étage, y compris des lucarnes à arc en plein-cintre et des fenêtres à vitres multiples régulièrement espacées de chaque côté au rez-de-chaussée, l’utilisation de pilastres géants pour séparer les ouvertures des fenêtres le long des deuxième et troisième étages;
- les éléments d’inspiration classique tels les chapiteaux corinthiens, le fronton décoré, la crête régulière et une coupole avec un dôme soutenu par des colonnes classiques;
- le très bel ouvrage de maçonnerie;
- les traces de l’aménagement intérieur original;
- l’ameublement, les aménagements et les finitions originaux, y compris l’auditorium avec des traces du balcon incliné à l’extrémité nord et à l’avant scène prolongée, à l’extrémité sud;
- l’utilisation polyvalente continue avec un accès public.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Loi sur les lieux historiques nationaux

Type de reconnaissance

Lieu historique national du Canada

Date de reconnaissance

1967/10/23

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Gouverner le Canada
Les institutions gouvernementales
Établir une vie sociale et communautaire
Les mouvements sociaux
Exprimer la vie intellectuelle et culturelle
Les arts et l'enseignement
Exprimer la vie intellectuelle et culturelle
L'architecture et l'aménagement

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Communauté
Espace communautaire

Historique

Architecte / Concepteur

William Thomas

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

553

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches