Home / Accueil

Bastion nord-est

Langley, Colombie-Britannique, Canada

Reconnu formellement en: 1997/05/01

Vue générale de l'entrée du Bastion nord-est montrant le bâtiment de deux étages construit en bois équarri et surmonté d’un toit pyramidal légèrement évasé, 2004.; Parks Canada Agency/Agence Parcs Canada, J. Gordon, 2004
Vue générale
Vue générale du Bastion nord-est montrant les murs de l’étage supérieur qui sont percés de petites fenêtres et de deux portes qui mènent aux galeries qui courent le long des murs nord et ouest, 2002.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, M. Trepanier, 2002.
Vue générale
Vue générale du Bastion nord-est montrant son rôle à titre d’élément clé qui définit l’enceinte physique de l’espace occupé par le fort Langley, 2004.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, J. Gordon, 2004.
Vue générale

Autre nom(s)

s/o

Liens et documents

Date(s) de construction

1957/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2007/02/23

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le bastion nord-est du fort Langley est un bâtiment de deux étages, en bois équarri, coiffé d’un toit pyramidal légèrement évasé. Il se trouve à l’angle formé par l’intersection des murs nord et est de la palissade. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le bastion nord-est est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le bastion nord-est illustre une étape clairement définie de l’histoire de la reconstruction au sein de Parcs Canada. La philosophie de conservation adoptée au fort Langley est typique de l’approche retenue par Parcs Canada, en matière de reconstruction, à la fin des années 1950, approche qui privilégiait la fonction d’éducation des lieux historiques. À titre d’élément du fort reconstruit, le bâtiment est évocateur des programmes d’interprétation mis en place par Parcs Canada et qui étaient fondés sur la reconstruction et la notion des « musées en plein air ».

Valeur architecturale
Le bastion nord-est est un bon exemple d’une reconstruction d’époque représentant les fortifications du fort d’origine. Sa valeur réside dans les éléments qui contribuent à la présence extérieure visuelle du fort et à l’interprétation du caractère original du fort Langley, qui était le fait de la politique d’interprétation retenue par Parcs Canada dans les années 1950.

Valeur environnementale
Le bastion nord-est compte parmi les éléments clés qui délimitent l’enceinte physique de l’espace occupé par le fort Langley. À titre d’élément de la palissade et des bastions d’angle reconstruits, le bastion nord-est est un élément important qui renforce le caractère historique de l’agencement utilitaire des bâtiments et des aménagements paysagers du fort. Le bastion nord-est a été adopté par la communauté comme symbole du fort et est souvent reproduit dans les documents promotionnels.


Références :
Kate MacFarlane, quatre bâtiments, lieu historique national du Fort-Langley (Colombie-Britannique), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche 96-114.

Bastion nord-est, lieu historique national du Fort-Langley, Fort Langley (Colombie-Britannique), Énoncé de la valeur patrimoniale 96-114.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants, qui définissent le caractère du bastion nord-est, devraient être respectés, par exemple :

sa forme utilitaire et les matériaux employés, c’est-à-dire :
-le bâtiment de deux étages construit en bois équarri et surmonté d’un toit pyramidal légèrement évasé;
-les murs de l’étage supérieur qui sont percés de petites fenêtres carrées inégalement espacées et de deux portes qui mènent aux galeries qui courent le long des murs nord et ouest;
-l’agencement et la finition des espaces intérieurs, qui constituent une interprétation du bastion original et qui permettent l’accès du public à des fins d’interprétation des lieux.

La façon dont le bastion nord-est renforce le caractère historique du fort et constitue un symbole dans la région, c’est-à-dire :
-son rôle à titre d’élément clé qui définit l’enceinte physique de l’espace occupé par le fort Langley;
-sa conception, harmonisée avec celle des bâtiments connexes.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1997/05/01

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Loisirs
Site historique ou d'interprétation

Historique

Défense
Installation de défense militaire

Architecte / Concepteur

J. Calder Peeps

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

7940

Statut

Édité

Inscriptions associées

Façade

Résidence des domestiques

La résidence des domestiques, située le long du mur ouest du fort Langley, est un bâtiment rectangulaire d’un étage et demi. Elle est construite en lourdes poutres sur une…

General view

Lieu historique national du Canada du Fort-Langley

Le lieu historique national du Canada du Fort-Langley est le site d'un poste de la Compagnie de la Baie d'Hudson situé sur la rive sud du fleuve Fraser, à environ 48 km de…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches