Home / Accueil

Lieu historique national du Canada des Sites-de-la-Mission-Hay River

Hay River Dene, Territoires du Nord-Ouest, X0E, Canada

Reconnu formellement en: 1992/06/04

Vue de l'intérieur de l’église catholique Ste. Anne’s, qui montre le sanctuaire semi circulaire voûté, 1991.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1991.
Vue de l'intérieur
Vue générale de l’église anglicane St. Peter’s, qui montre sa masse rectangulaire coiffée d’un toit en pente et à pignon, et son porche de forme similaire, mais plus petit, surmonté d’un clocher, 1991.; Hay River Dene Band / Bande des Dénés de Hay River, 1991.
Vue générale
Vue générale de l’église catholique Ste. Anne’s, qui montre ses tours de coin avec flèches sur la façade, 1991.; Hay River Dene Band / Bande des Dénés de Hay River, 1991.
Vue générale

Autre nom(s)

Lieu historique national du Canada des Sites-de-la-Mission-Hay River
K'atlodeeche
K'atlodeeche

Liens et documents

Date(s) de construction

1901/01/01 à 1940/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/04/17

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada des Sites-de-la-Mission-Hay River est situé sur le site de l’ancien village déné de la réserve des Dénés de Hay River, du côté est de la communauté de Hay River, qui elle même constitue le point de départ de la navigation sur le fleuve Mackenzie, dans les Territoires du Nord Ouest. Établi à la fin du XIXe siècle, le lieu comprend l’église anglicane St. Peter’s, l’église catholique Ste. Anne’s et les vestiges de son presbytère, de même que leur cimetière respectif renfermant des maisons spirituelles. Ces missions sont situées de part et d’autre de l’ancien village déné. Ce lieu est officiellement reconnu en raison de ses bâtiments et de ses paysages.

Valeur patrimoniale

Les sites de la mission Hay River ont été désignés lieu historique national du Canada en 1992 parce que :
- ils sont étroitement liés à une période délicate dans les relations entre Dénés et Canadiens d'ascendance européenne.

En 1868, les Oblats établissent une mission à Hay River, et la Compagnie de la Baie d’Hudson y construit un poste de traite des fourrures, qui fermera ses portes en 1878. Plus tard, vers 1890, un petit groupe d’Esclaves dirigé par le chef Chiatlo s’installe de façon permanente à cet endroit. Thomas Jabez Marsh y établit ensuite une mission anglicane en 1893, qui œuvre aux côtés de la mission catholique. En 1909, Thomas Marsh et son successeur A. J. Vale terminent la construction de l’église St. Peter's, à laquelle sera éventuellement greffée une grande école. Vers 1900, les missions sont bien établies et se trouvent presque au cœur d’une voie navigable de 4 000 kilomètres s’étendant dans les terres au nord d’Edmonton d’Athabaska Landing à l’océan Arctique. C’est par cette voie navigable que les Canadiens d’origine européenne auront accès à la partie occidentale des Territoires du Nord Ouest. La rencontre des cultures déné et européenne grâce aux deux églises contribue à façonner cette communauté du nord. La valeur patrimoniale du lieu historique national du Canada des Sites de la Mission Hay River réside dans l’intégrité physique des bâtiments existants et des caractéristiques des cimetières dans leur ensemble, notamment les maisons spirituelles, avec lesquelles ils forment un paysage culturel, dans leur importance symbolique et dans leurs relations spatiales.

Source : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, procès verbal, juin 1992.

Éléments caractéristiques

Les éléments clés qui contribuent à la valeur patrimoniale de ce lieu sont les suivants :
- l’orientation physique des deux sites de mission vers la rivière;
- les perspectives sur les sites de mission et le fleuve et la vue à partir de ceux ci;
- l’emplacement des églises St. Peter’s et Ste. Anne’s, qui marquent les extrémités de l’ancien village déné;
- la relation spatiale entre les deux églises et leur cimetière respectif.

Les éléments clés qui contribuent à la valeur patrimoniale de l’église anglicane St. Peter’s sont les suivants :
- sa masse rectangulaire coiffée d’un toit en pente et à pignon, et son porche de forme similaire, mais plus petit, surmonté d’un clocher;
- ses fenêtres en arc tiers point disposées régulièrement sur les élévations latérales;
- sa construction en pièce sur pièce;
- son parement en bois;
- l’intégralité des formes, des tissus et de l’ameublement religieux d’origine à l’intérieur, dont les vitraux, les chaires, les autels, les balustrades de communion, les lutrins, les sièges et les décorations à caractère religieux;
- le fini en métal estampé dans le sanctuaire.

Les éléments clés qui contribuent à la valeur patrimoniale de l’église catholique Ste. Anne’s sont les suivants :
- sa masse rectangulaire coiffée d’un toit incliné à pignon avec clocher au centre;
- ses tours de coin avec flèches sur la façade;
- sa porte d’entrée double cintrée menant au clocher et au vestibule;
- ses fenêtres cintrées placées régulièrement sur les élévations latérales;
- sa construction en pièce sur pièce;
- son parement en bois;
- l’intégralité des formes, des tissus et de l’ameublement religieux d’origine à l’intérieur, dont les vitraux, les chaires, les autels, les balustrades de communion, les lutrins, les sièges et les décorations à caractère religieux;
- le sanctuaire semi circulaire voûté;
- le jour d’escalier menant au clocher avec sa rampe sculptée;
- les éléments d’artisanat local dans la décoration de style art populaire.

Les éléments clés qui contribuent à la valeur patrimoniale des cimetières sont les suivants :
- les clôtures à barreaux doubles délimitant les cimetières;
- les barrières frontales carrées surmontées d’une croix;
- les maisons spirituelles prenant la forme de huttes de sépulture en bois décorées à toit en pente;
- les clôtures construites séparément (en bois principalement) et les symboles religieux (tels que les croix) associés à des sépultures particulières;
- les inscriptions sur les stèles funéraires.

Les éléments clés qui contribuent à la valeur patrimoniale du presbytère Ste. Anne’s sont les suivants :
- le tracé, les fondations et les vestiges.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Loi sur les lieux historiques nationaux

Type de reconnaissance

Lieu historique national du Canada

Date de reconnaissance

1992/06/04

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1890/01/01 à 1973/01/01

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Religion, rituel et funéraille
Centre religieux ou lieu de culte
Religion, rituel et funéraille
Site funéraire, cimetière ou enclos

Historique

Religion, rituel et funéraille
Mission

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

328

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée