Home / Accueil

Résidence fortifiée du maître-éclusier

Ottawa, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1994/02/12

Vue générale de la résidence fortifiée du maître-éclusier, qui montre la symétrie et les matériaux des façades principales, 1989.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, Couture, 1989.
Vue générale
Façade de la résidence fortifiée du maître-éclusier, qui montre sa forme résidentielle, avec le parement en planches à gorge et le toit en croupe, 1989.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, Couture, 1989.
Façade
Pas d'image

Autre nom(s)

s/o

Liens et documents

Date(s) de construction

1841/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/02/03

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

La résidence fortifiée du maître-éclusier est située sur le canal Rideau, immédiatement au-dessus du sas supérieur au poste d’éclusage de Hartwells dans le lieu historique national du Canada du Canal-Rideau. Cette maison carrée, de deux étages, est revêtue d’un parement en planches à gorge et coiffée d’un toit en croupe bas et recouvert de bardeaux de cèdre. La façade avant est symétrique, avec une porte centrale unique flanquée de fenêtres à guillotine doubles aux deux niveaux. Un porche ouvert, terminé par un toit à deux versants, abrite l’entrée à l’avant. Un second porche du même style abrite la porte arrière. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

La résidence fortifiée du maître-éclusier est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’elle présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’elle occupe dans son milieu.

Valeur historique
La résidence fortifiée du maître-éclusier est étroitement associée à la construction et au fonctionnement du canal Rideau. Elle évoque le thème de la stratégie de défense militaire du Haut et du Bas-Canada pendant le deuxième quart du XIXe siècle et l’évolution et la transformation de la voie navigable à titre d’ouvrage public fédéral. L’écluse à deux sas de Hartwells est entrée en service en 1833; la résidence fortifiée du maître-éclusier a été construite à la place d’un blockhaus plus important. Le poste d’éclusage de Hartwells et la maison se distinguent par la longueur des états de service des maîtres-éclusiers qui y ont travaillé : seulement six entre 1833 et les années 1950.

Valeur architecturale
La valeur de la résidence fortifiée du maître-éclusier découle de ses belles qualités esthétiques qui caractérisent les résidences fortifiées de maître-éclusier construites le long du canal Rideau au milieu du XIXe siècle et conçues par les Royal Engineers. La disposition intérieure témoigne d’une bonne conception fonctionnelle. La maison conserve des traits de sa forme militaire d’origine, avec des éléments ajoutés caractéristiques du début du XXe siècle. Sa forme résidentielle actuelle, avec le parement en planches à gorge et le toit en croupe, est typique à la fois d’autres ouvrages situés le long du canal Rideau que des habitations rurales de la région. La qualité de la construction révèle une exécution soignée.

Valeur environnementale
La résidence fortifiée du maître-éclusier renforce le caractère historique du poste d’éclusage de Hartwell et est un repère connu des résidants du coin et des visiteurs.

Sources : Marilyn E. Armstrong-Reynolds, 11 bâtiments, secteur Nord, canal Rideau (Ontario), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche, rapports 91-133 à 91-134 et 91-175; Maison fortifiée du maître-éclusier, poste d’éclusage de Hartwell, canal Rideau (Ontario), Énoncé de la valeur patrimoniale 91-133.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants, qui définissent le caractère de la résidence fortifiée du maître-éclusier, devraient être respectés.

Son rôle qui illustre la transformation de la fonction défensive du canal Rideau en une voie navigable publique, c’est-à-dire :
- son association aux fortifications de la colonie et à la construction du canal Rideau;
- son rôle administratif et fonctionnel continu dans le cadre de l’exploitation du poste d’éclusage;
- son utilisation ininterrompue depuis le début de son exploitation;
- son évocation matérielle du passé rural de la région.

Son intégration de fonctions publiques et de lieu de travail dans une forme et un style résidentiels traditionnels et ce, de très longue date, c’est-à-dire :
- sa forme résidentielle, avec le parement en planches à gorge et le toit en croupe, typique à la fois d’autres ouvrages situés le long du canal Rideau que des habitations rurales de la région;
- la symétrie et les matériaux des façades principales;
- la conservation de la charpente d’origine et des matériaux qui la composent;
- sa relation avec un type architectural que l’on retrouve ailleurs le long du canal Rideau.

La façon dont la résidence fortifiée du maître-éclusier renforce le caractère riverain et partiellement rural des lieux, c’est-à-dire :
- son emplacement et sa contribution visuelle à un environnement bâti et paysager d’apparence cohérente;
- son paysage riverain attrayant, fonctionnel et accessible au public;
- son rôle de repère visuel établi de longue date, dans sa forme actuelle depuis le début du XXe siècle.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1994/02/12

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1905/01/01 à 1905/01/01

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Résidence
Logement unifamilial

Architecte / Concepteur

Royal Engineers

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

5295

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches