Home / Accueil

Blockhaus

Kingston, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1990/03/15

Vue du blockhaus, qui montre la volumétrie carrée, sur deux étages, coiffée d’un toit pyramidal, 1989.; Agence Parcs Canada / Parks Canada Agency, 1989.
Vue de la façade latérale
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Blockhaus
Kingston Mills Lockstation

Liens et documents

Date(s) de construction

1832/01/01 à 1833/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2008/12/09

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le blockhaus de Kingston Mills se dresse sur un terrain dégagé qui surplombe le canal Rideau au poste d’éclusage de Kingston Mills. Ce bâtiment militaire imposant, d’apparence massive, présente un étage en surplomb. Il s’agit d’un ouvrage carré coiffé d’un toit pyramidal avec d’épais murs en pierre calcaire qui protège le rez-de-chaussée; l’étage est construit en poutres équarries recouvertes d’un parement de planches en clin. Les meurtrières, les mâchicoulis et l’escalier extérieur qui permet d’accéder à l’étage comptent parmi les éléments défensifs de l’ouvrage. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le blockhaus est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le blockhaus est associé à la défense de l’Amérique du Nord britannique contre les incursions américaines. Les blockhaus ont été construits pour appuyer la fonction de défense du canal Rideau. Comme le poste d’éclusage de Kingston Mills se trouve à l’entrée méridionale du réseau de canaux, son blockhaus constitue un ouvrage défensif clé pour l’ensemble du canal et a été construit en premier. Il a été conçu pour loger les troupes régulières et de la milice chargée de la protection du poste d’éclusage.

Valeur architecturale
Le blockhaus est un bel exemple d’un ouvrage militaire défensif fonctionnel du XIXe siècle et un rare exemple d’un blockhaus d’époque qui conserve bon nombre des éléments du plan d’origine, notamment en ce qui a trait à la conception fonctionnelle et à l’utilisation des matériaux. Les meurtrières et l’étage en surplomb comptent parmi ses éléments défensifs. Le plan intérieur, qui s’ouvre dans un grand espace dégagé qui servait de casernement, témoigne d’une très bonne conception fonctionnelle. La qualité de l’exécution se voit dans les éléments défensifs, qui évoquent la qualité de la construction.

Valeur environnementale
Le blockhaus renforce le caractère du poste d’éclusage où il est situé et est un repère connu dans la région et pour des personnes qui visitent le lieu historique national du Canada du Canal-Rideau.

Sources : Shannon Ricketts, poste d’éclusage de Kingston Mills (quatre bâtiments), Kingston Mills (Ontario), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche, rapport 89-011; Blockhaus, poste d’éclusage de Kingston Mills, canal Rideau (Ontario), Énoncé de la valeur patrimoniale 89-011.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère du blockhaus devraient être respectés.

Ses belles qualités esthétiques, sa très bonne conception fonctionnelle et les matériaux et l’exécution de très haute qualité, c’est-à-dire :
- la volumétrie carrée, sur deux étages, coiffée d’un toit pyramidal;
- les murs en pierre calcaire de 0,9 mètres (trois pieds) d’épaisseur du rez-de-chaussée et les poutres équarries recouvertes d’un parement de planches à clin de l’étage;
- les éléments à caractère défensif, comme les meurtrières et les mâchicoulis intégrés au surplomb de l’étage;
- le toit en tôle et la maçonnerie entre les étages, afin de rendre le plafond à l’épreuve des bombes;
- le plan intérieur de l’étage et l’escalier extérieur qui permet d’accéder au niveau supérieur.

La façon dont le blockhaus renforce le caractère historique du poste d’éclusage en surplomb du canal et fait fonction de repère local et régional, c’est-à-dire :
- son style simple et les matériaux employés, qui s’harmonisent avec le canal Rideau et la gorge de la rivière Cataraqui;
- sa taille et sa silhouette, qui s’élèvent d’un promontoire rocheux et en font un élément saillant du poste d’éclusage, visible depuis le canal et la route.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1990/03/15

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Installation de défense militaire

Architecte / Concepteur

Colonel John By

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

3587

Statut

Édité

Inscriptions associées

Photo of a lock

Lieu historique national du Canada du Canal-Rideau

Bâti au milieu du XIXe siècle, le lieu historique national du Canada du Canal-Rideau est une voie navigable artificielle de 200 km aménagée de la rivière des Outaouais au lac…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches