Home / Accueil

Maison de Sir Hugh John Macdonald

61, rue Carlton, Winnipeg, Manitoba, R3C, Canada

Reconnu formellement en: 1987/09/30

Vue des façades principales - du nord-ouest de la Maison de Sir Hugh John Macdonald, Winnipeg, 2005; Historic Resources Branch, Manitoba Culture, Heritage and Tourism, 2005
Vue D'angle - Nord-Ouest
Vue du porche avant de la Maison de Sir Hugh John Macdonald, Winnipeg, 2005; Historic Resources Branch, Manitoba Culture, Heritage and Tourism, 2005
Porche Avant
Vue des façades principales - du sud-ouest de la Maison de Sir Hugh John Macdonald, Winnipeg, 2005; Historic Resources Branch, Manitoba Culture, Heritage and Tourism, 2005
Vue D'angle du Sud-Ouest

Autre nom(s)

Maison de Sir Hugh John Macdonald
Dalnavert

Liens et documents

Date(s) de construction

1895/01/01 à 1895/12/31

Inscrit au répertoire canadien: 2006/07/12

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

La maison de Sir Hugh John Macdonald, également appelée Dalnavert, est une superbe demeure cossue de deux étages et demi de style néo-Queen Anne, qui fut construite en 1895 dans le centre-ville de Winnipeg. Aujourd'hui, soigneusement restauré et transformé en musée, le magnifique édifice doté de dentelle de bois, d'une véranda imposante et d'élévations en brique rouge comprimée, contraste fortement avec l'architecture plus ordinaire des bâtiments locatifs et commerciaux environnants. La qualification de site provincial du patrimoine s'applique à la maison et au vaste lot qu'elle occupe.

Valeur patrimoniale

La maison de Sir Hugh John Macdonald est un rare exemple encore intact des plus belles constructions de style néo-Queen Anne à Winnipeg. Sa composition éclectique remarquable, conçue par l'architecte Charles H. Wheeler, se caractérise par des toits fortement inclinés, une véranda circulaire agrémentée de dentelle en bois très délicate ainsi que d'éléments intérieurs restaurés d'excellente qualité. Les qualités de la structure vont de pair avec le statut de ses premiers occupants, soit la famille de Sir Hugh John Macdonald, l'un des citoyens les plus influents du Manitoba à l'époque. Avocat, premier ministre de la province en 1900 et magistrat de police pour Winnipeg, Sir Hugh John Macdonald était le seul fils survivant du premier ministre du Canada, Sir John A. Macdonald. La demeure se distingue également par la présence d'éléments innovateurs à l'époque, notamment l'éclairage électrique, la plomberie intérieure, le chauffage central ainsi qu'un téléphone et des penderies.

Source : Procès-verbal du Conseil manitobain du Manitoba, daté du 25 janvier 1986.

Éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui confèrent à la maison de Sir Hugh John Macdonald son caractère historique sont notamment les suivants :
- l'emplacement au milieu d'un pâté de maisons, sur le côté est de la rue Carlton dans le centre-ville de Winnipeg, sur un lot double agrémenté de jardins victoriens reconstitués, de promenades de bois, de grands espaces gazonnés et de grands arbres.

Les principaux éléments qui illustrent le style essentiellement néo-Queen Anne de l'édifice sont notamment les suivants :
- la superbe structure de deux étages et demi à ossature de bois dotée d'une base en pierre à chaux apparente, d'un revêtement en brique rouge comprimée, d'un toit en croupe, de lucarnes avec toit en appentis et d'une tour carrée avec fronton dans le coin sud-ouest;
- la véranda avant longeant les côtés ouest et nord, peinte de façon à s'harmoniser avec la brique rouge et finement décorée de dentelle de bois, y compris les consoles en bois tourné, les montants sphériques et le découpage du bois, les avancées aux coins arrondis au-dessus des entrées et le balcon avant au premier étage;
- la diversité des ouvertures dotées d'appuis saillants en calcaire et en grès; à l'avant du rez-de-chaussée, les fenêtres hautes et rectangulaires à deux lumières, les impostes et un arc Tudor en pierre de taille; au premier étage, des fenêtres arrondies avec arc en pierre de taille; trois petites fenêtres arrondies à chaque lucarne, une fenêtre-caisson en baie exposée au sud et des fenêtres sur les côtés sud et est essentiellement rectangulaires avec entourages de brique décoratifs;
- les détails amusants, notamment la corniche de brique à encorbellement, les pignons avec consoles et la brique décorative sur les quatre cheminées, les cordons de pierre sur toute la largeur des élévations nord et ouest, les lucarnes ornées de bardeaux en écailles de poisson, etc.

Les principaux éléments qui donnent un caractère luxueux à l'aménagement, aux finitions et aux détails intérieurs restaurés selon les critères de l'année approximative de 1895 sont notamment les suivants :
- le plan classique et asymétrique;
- le salon au décor victorien et aux portes à deux vantaux, la cheminée de style corinthien, les cavets, la cimaise, le médaillon de lustre, les niches à bibelots aux bordures dorées, les planchers de sapin vernis et les vitraux;
- la salle à manger ornée de papier-peint et de finitions en chêne exclusivement, notamment les planchers en madriers, le plafond, les lambris et les meubles;
- le cabinet de travail de Sir Hugh John agrémenté d'une cheminée en cerisier, de papier-peint à surface de cuir et des boiseries de cèdre vernis;
- l'escalier Art nouveau imposant, en chêne superbement sculpté, avec balustrade, menant au large couloir du premier étage agrémenté d'une alcôve avec panneaux en vitrail, banquette en bois et accès au balcon, et garni, au centre, d'une arche avec balustrade sur toute la largeur du plafond;
- deux chambres avec cheminées ornées de manteaux esthétiques en chêne et érable sycomore, vastes penderies aux parois de cèdre et salons d'habillage;
- les salles de bain avec baignoires émaillées à la porcelaine, lavabos en marbre, murs et sols garnis de carreaux, etc.
- les commodités innovatrices de l'époque, notamment un « tuyau acoustique », un système de sonnerie électrique, etc.
- les détails et les meubles d'origine, notamment les boiseries de cèdre, les lambris, les barreaux fusiformes en bois fabriqués sur mesure, les portes en chêne rouge du Michigan ou en cèdre ornées de panneaux de verre biseauté, le vaisselier de la famille Macdonald, le canapé, etc.

Reconnaissance

Juridiction

Manitoba

Autorité de reconnaissance

Province du Manitoba

Loi habilitante

Loi sur les richesses du patrimoine

Type de reconnaissance

Site du patrimoine provincial

Date de reconnaissance

1987/09/30

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Exprimer la vie intellectuelle et culturelle
L'architecture et l'aménagement

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Loisirs
Musée

Historique

Résidence
Logement unifamilial

Architecte / Concepteur

Charles H. Wheeler

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

213, av. Notre-Dame, rez-de-chaussée, Winnipeg (Manitoba) R3B 1N3

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

P029

Statut

Édité

Inscriptions associées

Entrance Hall

Maison Macdonald

La Maison Macdonald est une luxueuse demeure de brique rouge de deux étages et demi dont la construction remonte à 1895. Joyau d'un vieux quartier résidentiel du centre de…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches