Home / Accueil

Lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Duck Lake

Duck Lake, Saskatchewan, S0K, Canada

Reconnu formellement en: 1924/06/04

Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Duck Lake
Duck Lake Battlefield
Champ de bataille de Duck Lake

Liens et documents

Date(s) de construction

Inscrit au répertoire canadien: 2009/07/08

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Duck Lake marque l’endroit où a eu lieu la première bataille de la Rébellion du Nord-Ouest, en 1885. Il s’agit d’un vaste lot gazonné de 12 hectares situé à proximité du village de Duck Lake, en Saskatchewan, à l’intérieur de la réserve de « Beardy’s and Okemasis », où la Commission des lieux et monuments historiques du Canada a installé un monument et une plaque en 1950. La reconnaissance officielle s’applique au lot rectangulaire désigné comme étant le champ de bataille.

Valeur patrimoniale

La bataille de Duck Lake a été désignée lieu historique national du Canada en 1924 pour les raisons suivantes :
- c’est à cet endroit qu’a eu lieu le 26 mars 1885 la première d’une série de batailles connue sous le nom de Rébellion du Nord-Ouest;
- cette bataille est considérée comme étant une victoire importante pour les Métis, alors préoccupés par la reconnaissance de leurs droits ancestraux, au moment où s’accéléraient l’expansion du Canada et la colonisation du territoire.

La bataille de Duck Lake a eu lieu le 26 mars 1885. Partis avec l’intention de confisquer les armes à feu et les munitions entreposées au magasin de Hillyard Mitchell, près de Duck Lake, des agents de la Police à cheval du Nord-Ouest accompagnés de civils rencontrent sur leur chemin un groupe de Métis dirigé par Gabriel Dumont. À ce moment, un seul coup de feu est tiré. Les policiers et les civils, constatant que leurs opposants sont supérieurs en nombre, décident de battre en retraite. Cependant, la nouvelle de l’escarmouche se répand rapidement; le superintendant Leif N.F. Crozier rassemble 52 agents de la Police à cheval du Nord Ouest et 43 civils et emprunte avec eux le sentier Carlton en direction de Duck Lake. Lorsque le groupe atteint la réserve du chef Beardy, ce dernier explique clairement à Crozier qu’il ne veut pas prendre part à l’affrontement imminent et qu’il n’appuie pas Riel. Entretemps, Isidore Dumont, Louis Riel et des alliés cris grossissent les rangs des Métis. Lorsque les deux groupes se rencontrent, la bataille éclate quand l’interprète de la Police à cheval du Nord-Ouest, craignant une embuscade, fait feu et tue Isidore Dumont. Le combat dure depuis trente minutes et les deux camps comptent déjà plusieurs victimes lorsque Crozier sonne la retraite. Riel ordonne alors à ses partisans de cesser le feu.

La bataille de Duck Lake est considérée comme une importante victoire stratégique pour les Métis. En effet, en emportant cette localité stratégiquement importante, ceux-ci s’assurent le contrôle du magasin de Hillyard Mitchell ainsi que des sentiers reliant la région à Prince Albert et au lieu historique national du Canada Fort-Carlton. Ce sont les différends entre les Métis, les Autochtones, les colons et le gouvernement fédéral qui sont à l’origine de la rébellion de 1885. Les Métis, en particulier, ont le sentiment que leurs revendications ne reçoivent pas toute l’attention qu’elles méritent et que leurs droits ancestraux ne sont pas assurés. La bataille de Duck Lake marque le début du conflit et d’autres batailles importantes éclateront dans les huit mois suivants.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès verbaux, 1923, 2008.

Éléments caractéristiques

Parmi les éléments clés contribuant à la valeur patrimoniale du lieu notons :
- son emplacement, à proximité du village de Duck Lake, Saskatchewan;
- le vaste lot gazonné;
- le paysage, notamment le site de la bataille, qui se trouve à l’intérieur de la réserve de « Beardy’s and Okemasis », et le monument et la plaque installés par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada pour marquer le lieu;
- l’intégrité des vestiges archéologiques qui subsistent ou qui n’ont pas encore été mis à jour, mais qui pourraient l’être à leur emplacement et dans leur état d’origine.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Loi sur les lieux historiques nationaux

Type de reconnaissance

Lieu historique national du Canada

Date de reconnaissance

1924/06/04

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1885/01/01 à 1885/01/01

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Lieu de bataille

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

738

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches