Home / Accueil

Lieu historique national du Canada du Manoir-Mauvide-Genest

1451, chemin Royale, Saint-Jean, Québec, G0A, Canada

Reconnu formellement en: 1993/11/20

Vue générale du manoir Mauvide-Genest, qui montre la façade à neuf baies avec ses fenêtres à battants en bois régulièrement espacées et ses deux portes.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada.
Vue générale
Vue générale du manoir Mauvide-Genest, qui montre l’imposante volumétrie rectangulaire de deux étages du corps principal de la résidence, avec son toit à quatre versants abrupts, que ponctuent de petites lucarnes et deux grandes cheminées.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada.
Vue générale
Pas d'image

Autre nom(s)

Lieu historique national du Canada du Manoir-Mauvide-Genest
Mauvide-Genest Manor
Manoir Mauvide-Genest

Liens et documents

Date(s) de construction

1734/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/04/06

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada du Manoir-Mauvide-Genest est situé sur la rive sud de l’Île d’Orléans, au 1451, chemin Royal, dans la municipalité de Saint-Jean. Le chemin Royal, qui fait le tour de l’île, traverse le site qui est donc divisé en deux : un petit lot au sud, près du fleuve Saint-Laurent et un grand lot compris entre la route et une petite colline boisée sur laquelle s’élève un imposant manoir en pierre du XVIIIe siècle. Les deux lots renferment plusieurs dépendances plus récentes. La reconnaissance officielle fait référence au bâtiment et à son lot cadastral.

Valeur patrimoniale

Le manoir Mauvide-Genest a été désigné lieu historique national du Canada en 1994 pour les raisons suivantes :
- il est un exemple particulièrement remarquable des manoirs seigneuriaux édifiés en contexte rural vers le milieu du XVIIIe siècle;
- en raison également de ses liens étroits avec l’ancienne seigneurie de l’Île d’Orléans, elle-même déclarée lieu historique national du Canada, le manoir témoigne aussi de l’importance historique nationale du régime seigneurial sous le Régime français.

La valeur patrimoniale du manoir Mauvide-Genest tient à la forme, aux matériaux et au cadre rural de sa résidence, associés au XVIIIe siècle, et à son illustration de la subdivision des terres sous le régime seigneurial français. De par sa taille, la proximité du fleuve Saint-Laurent et d’un ruisseau, ainsi que l’accès à un lot boisé, la propriété possède toutes les caractéristiques d’une seigneurie rurale le long du Saint-Laurent.

Faisant à l’origine partie de la seigneurie de l’Île d’Orléans, la propriété du manoir Mauvide-Genest a été créée à partir d’un domaine appartenant à Charles Genest. Le petit-fils de ce dernier, Jean Mauvide, a acheté une partie de la propriété en 1734 et a ajouté la portion sud-ouest de la propriété actuelle en 1752. Au moment de la construction, la façade de la résidence, orientée vers le sud, dominait un jardin et le fleuve. L’embourgeoisement du terrain et du manoir au XVIIIe siècle semble cependant attribuable à un propriétaire ultérieur.

Bien qu’il ne soit pas isolé de la route par une grande étable comme c’est généralement l’usage, le manoir Mauvide-Genest est une résidence imposante qui contribue beaucoup à l’atmosphère historique de l’Île d’Orléans.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbaux, juillet 1994, juin 1995.

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques clés associés à la valeur patrimoniale du lieu sont les suivants :
- son emplacement sur l’Île d’Orléans, près du fleuve Saint-Laurent;
- l’implantation de la maison, sur une élévation;
- la maison et les dépendances érigés dans un paysage rural;
- l’imposante volumétrie rectangulaire de deux étages du corps principal de la résidence, avec son toit à quatre versants abrupts, que ponctuent de petites lucarnes et deux grandes cheminées;
- l’agrandissement du corps principal avec une cuisine arrière d’un étage et demi et la chapelle latérale d’un étage;
- la façade à neuf baies avec ses fenêtres à battants en bois régulièrement espacées et ses deux portes;
- la construction vernaculaire en pierre et en bois;
- les finis et la main d’œuvre d’origine;
- la présence de l’ameublement et des ferrures qui subsistent de l’intérieur du XVIIIe siècle;
- les traces du plan intérieur d’origine en enfilade;
- les vestiges archéologiques de bâtiments anciens;
- la présence d’un ruisseau sur la propriété;
- la présence d’une colline boisée derrière le manoir;
- l’alignement de longs champs étroits perpendiculaires au fleuve;
- les vues sur le fleuve Saint-Laurent.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Loi sur les lieux historiques nationaux

Type de reconnaissance

Lieu historique national du Canada

Date de reconnaissance

1993/11/20

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1752/01/01 à 1752/01/01

Thème - catégorie et type

Exprimer la vie intellectuelle et culturelle
L'architecture et l'aménagement
Économies en développement
Exploitation et production

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Résidence
Logement unifamilial

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5e étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec.

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

805

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches